Communication et miséricorde, une relation féconde

La Journée Mondiale des Communications Sociales est une initiative suscitée par les directives du Concile Vatican II. Ce, dans le souci de « renforcer plus efficacement l’apostolat multiforme de l’Eglise à travers les instruments de communications sociales dans tous les diocèses du monde » (Inter Mirifica. 18)

Logo misericordeCommunication et miséricorde, une rencontre féconde. C’est le thème choisi par le Pape François pour cette année 2016. Ce thème a été clairement déterminé par la célébration du Jubilé extraordinaire de la miséricorde. Le souhait du Saint-Père est que cette journée, soit une occasion propice pour réfléchir sur les synergies profondes entre communication et miséricorde. Cela est possible. Car, « une bonne communication peut ouvrir un espace pour le dialogue, la compréhension mutuelle et la réconciliation, permettant ainsi que fleurissent de rencontres humaines fécondes. » Seulement, cette communication dont il est question ici, « n’est pas seulement une technologie actuelle ou mise à jour, mais une profonde relation interpersonnelle ». De ce fait, la communication interpersonnelle devient le cadre de réflexion de la relation entre communication et miséricorde.

La Communication interpersonnelle comme cadre de réflexion de la relation communication – miséricorde

« La communication interpersonnelle implique au minimum 2 personnes en situation de coprésence (face à  face) qui communiquent de façon directe ou médiatée : la conversation amicale, les disputes, l’échange amoureux, l’oral d’examen, l’interview, l’entretien d’embauche, la conversation téléphonique, la conversation MSN…[1] ». En cela, elle se distingue des communications de masse dont la particularité est l’usage d’un média ayant pour vocation de toucher un maximum de personnes.

La communication interpersonnelle se retrouve dans les situations où il existe une quête de miséricorde vu qu’elle met en situation de coprésence, face à face, au moins 2 personnes. Le pénitent à la rencontre du confesseur, l’offensé en discussion avec son offenseur, etc. Seulement, à ce niveau l’objet de la communication est la miséricorde, l’obtention du pardon, la restauration d’une relation et non la manipulation, l’information, la distraction, etc.

En ce sens, les chrétiens sont invités à prendre conscience que la communication peut être un tremplin d’accès à la miséricorde, à la restauration des relations. Quand ça ne va pas, il faut se parler, échanger avec le souci de se pardonner, de se faire miséricorde. Et à ce niveau, il n’est pas seulement question de mots (paroles) mais aussi de comportement et de gestuelles.

Mots et gestes : un tout dans la communication

Le thème Communication et Miséricorde veut « mettre l’accent sur le pouvoir des mots et des gestes pour surmonter les incompréhensions, pour guérir les mémoires, pour construire la paix et l’harmonie », informe le Conseil Pontifical pour les Communications Sociales.

La parole a occupé une place centrale dans la vie de Jésus. Les tonalités de ses propos sontpéché.jpg fermes et convaincants, « jamais autoritaire[2] », soutient Giovanni Tangora. Aussi, le Christ (Verbe fait chair) n’a pas été que parole, il a été aussi comportement. Les gestes de sa vie le témoignent. Son silence face aux accusations à l’endroit de la femme pécheresse est un exemple parmi tant d’autres. A ce sujet, Léonardo Boff écrit : « l’intérêt pour les attitudes et le comportement de Jésus historique nait de l’idée qu’en lui s’est révélé ce qu’il y a de plus divin dans l’homme et ce qu’il y a de plus humain en Dieu. Ce qui est ressorti et s’est exprimé en Jésus doit émerger et s’exprimer aussi dans ses disciples[3]».

Le chrétien en tant que disciple du Christ, doit imiter son maître en cela. Car en lui, se trouve la présence divine à l’instar du Christ. Pour ce faire, il doit bannir de sa vie toute forme de violences qu’elles soient verbales ou physiques. Ce sont des actes qui n’encouragent pas la miséricorde.

Les œuvres de miséricorde : mots et gestes traduisant le rapport communication et miséricorde

Dans son message pour les Journées Mondiales des Jeunes (JMJ) 2016 à Cracovie, le Pape François invite à mettre en pratique « les œuvres de miséricorde corporelle : nourrir les affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir celui qui est nu, accueillir l’étranger, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. N’oublions pas non plus les œuvres de miséricorde spirituelle : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner ceux qui sont dans l’ignorance, reprendre les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter avec patience les personnes importunes, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. »

Ces œuvres sont appelés à dessein œuvres de miséricorde. Elles traduisent si bien l’idée d’entrer en communication avec l’autre pour restaurer une relation avec l’Homme ou avec Dieu. Elles résument et concrétisent le thème de la Journée Mondiale des Communications Sociales de l’année 2016 : Communication et miséricorde, une rencontre féconde.

                                                                                                                                         Emmanuel DABO

Lire l’intégralité du message du Pape François

[1] Valérie Sacriste, Communication et médias. Sociologie de l’espace médiatique, Vanves, Foucher, 2007, p. 64

[2] Giovanni Tangora, Jésus-Christ parfait communicateur, Kinshasa, Médiaspaul, 2004, p. 28

[3] Leonardo Boff, Gésu Cristo liberatore, Cittadella, Assisi, 1982.

Publicités

Publié le janvier 24, 2016, dans Actu, réflexions, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Ajoutez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :